surexposer ceux et celles qui dessinent
pour parler

Atelier contemporain 
de SL / Cie Solange AlbertBienvenue.html
 

Pièce chorégraphique
pour 5 interprètes

D'après les textes de Paul Eluard et Roland Barthes


Avec : Audrey Aubert,
Philippe Caulier, Olivier Clargé, Murielle Martinenghi,

Cyril Nérovique

Chorégraphie : Solange Albert

PROPOS

Si l’on considère le discours amoureux, on considère les différents états qui nous dirigent. Ces états sont liés à des mots que Roland Barthes nomme comme étant des figures régies par aucun ordre car elles dépendent chaque fois d’un hasard (intérieur ou extérieur). Ces figures ne doivent pas s’entendre au sens rhétorique du mot mais plutôt au sens chorégraphique, ce ne sont pas des schémas mais plutôt le geste du corps en action.

Chaque figure éclate, vibre seule comme un son coupé de toute mélodie ou se répète à satiété comme le motif d’une musique planante.

Elles s’agitent, se heurtent, s’apaisent, reviennent, s’éloignent sans plus d’ordre qu’un vol de moustique.


Surexposer les danseurs, donner un temps de pose anormalement élevé sur les différents états qui nous dirigent, révéler l’essence de leur personnalité, mettre à fleur de peau leur âme, les inviter à se dévoiler peu à peu tel un striptease de l’inconscient est la démarche de ma recherche chorégraphique.

surexposer,
ceux et celles
qui dessinent
pour parler

l'atelieratelier.html
espéir'l'irisespeir_liris.html
tutti quantitutti_quanti.html
la dernière javaderniere_java.html
le ring des écornifleursle_ring_des_ecornifleurs.html
la beauté de l'heurela_beaute_de_lheure.html
à l'identiquea_lidentique.html
le labyrinthe des sentimentslabyrinthe_des_sentiments.html
parcellesParcelles.html
contactscontacts.html
courts métragescourts_metrages.html
la compagniela_compagnie.html
créationscreations.html